« Un Festival à Villerville » est organisé par l’association « Villerville et Compagnies »

Visuel de l'affiche 2019 : Photo de Victor Tonelli, détail d'une performance sur la plage mise en scène par Lili Fèvre en 2018

  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram

LES analphabètes

Une création du Balagan’ retrouvé

Librement inspirée de Scènes de la vie conjugale de Bergman

Direction : Gina Calinoiu et Lionel González

Avec : Gina Calinoiu, Lionel González et Thibault Perriard

Collaboration artistique : Marion Bois

Lumière : Fabrice Ollivier

Costumes : Elisabeth Cerqueira

Gina Calinoiu, actrice roumaine issue de la troupe du Théâtre national Marin Sorescu de Craiova et aujourd’hui membre de l’ensemble du Théâtre national de Dresde en Allemagne, et Lionel González, acteur et metteur en scène se sont rencontrés lors d’un laboratoire avec le maître russe Anatoli Vassiliev et ont fondé ensemble Le Balagan’ retrouvé. 

Après avoir présenté  deux spectacles inspirés par Dostoievski lors de précédentes éditions du festival (Demain tout sera fini et La Nuit sera blanche), ils reviennent cette année avec leur dernière création : Les Analphabètes. 

Les deux artistes s’inspirent ici du scénario de Scènes de la vie conjugale, film réalisé en 1973 par l’immense cinéaste suédois Ingmar Bergman. Pour cette reprise, ils ont invité un musicien : Thibault Perriard, batteur, familier des plateaux de théâtre, compagnon de route de Samuel Achache et Jeanne Candel. Trois acteurs donc, pour un spectacle qui s’écrit oralement et corporellement au "soir le soir".

Jeudi 29 août, vendredi 30 août, samedi 31 août et dimanche 1er septembre

à 18h30, au Garage - Durée : 3h